Tatevik CHAHBAZYAN, conseillère beauté

Quelle était votre situation avant d’intégrer l’E2C ?

Je me suis inscrite à l’E2C en 2017. Avant, je cherchais du travail, j’avais vraiment besoin d’un emploi. Je n’arrêtais pas de déposer des CV, sans succès. Vu que je n’avais aucun diplôme dans l’esthétique, que je n’avais pas confiance en moi, seule, je n’y arrivais pas.

Quel était votre projet en rentrant à l’E2C ?

En rentant à l’E2C, j’avais pour objectif de trouver un emploi dans une parfumerie ou comme maquilleuse professionnelle. Je voulais faire plusieurs stages, essayer plusieurs choses pour voir ce dans quoi je me sentais à l’aise. l’E2C m’a permis de décrocher mon CDI dans un grand groupe avec des marques exclusives et prestigieuses.

Que faites-vous maintenant ?

Aujourd’hui, je travaille à Sephora comme conseillère beauté depuis plus d’un an. Ce qui me plaît dans mon travail c’est la polyvalence : make-up, parfum, soin. J’ai envie d’évoluer, de me former au travail et de développer une vraie expertise comme maquilleuse professionnelle. Et pourquoi pas, de créer ma propre marque de make-up.

Que représente pour vous l’E2C ?

Pour moi, l’E2C c’est : le bon chemin pour les jeunes, réaliser des projets et tout ce qu’on entreprend, donner l’opportunité de trouver un travail.