3

Martin LE GAL : « L’E2C m’a écouté, m’a orienté et m’a permis de trouver un emploi. »

« Ma situation avant d’intégrer l’E2C était un peu compliquée : je cherchais du travail, je vivais dehors, c’était trop dur.

Mon projet en rentrant à l’E2C en 2018 : trouver de l’aide dans ma recherche d’emploi et avoir une situation. Je voulais en apprendre plus sur les métiers de la maintenance.

Je cherchais des stages dans ce domaine là.
Avec l’E2C j’en ai fait trois et ça m’a plu. J’ai fait mon dernier stage au Mucem et j’ai été embauché.

L’E2C m’a écouté, m’a orienté et m’a permis de trouver un emploi.
Elle m’a aidé à me construire et je suis content qu’elle existe. »